Aller au contenu principal

Gregory Zacharewicz, chercheur et professeur à IMT Mines Alès, conférencier à la conférence internationale SysInt2022.

Recherche et Doctorat

 La 6e conférence internationale SysInt - System-Integrated Intelligence (Intelligence intégrée aux systèmes) se déroule à Gênes (Italie) du 7 au 9 septembre 2022.

Toutes les actualités

SysInt est une conférence internationale sur l'intelligence intégrée aux systèmes, qui se tient tous les deux ans.

La conférence propose un forum pour le monde universitaire et l'industrie pour diffuser leurs dernières innovations et pratiques dans le domaine de l'intelligence intégrée aux systèmes.
L'objectif est de présenter des résultats récents et passionnants sur l'intégration de nouvelles fonctionnalités intelligentes dans les matériaux, les composants, les systèmes et les produits.

Gregory Zacharewicz, enseignant-chercheur au sein du Laboratoire des Sciences des Risques (LSR), interviendra le vendredi 9 septembre 2022 de 9h00 à 10h00 sur le sujet :

drapeau   "Model driven approach for digital twin"

More than ever, companies are playing on the same playing field with competitors and partners who frequently refine and adapt their offerings to customers. To stay current, companies are integrating more and more data, helped by the rise of the digital twin (DT) is now concrete. However, in this context, enterprise information systems (EIS) reach a limit in collecting and exploiting data because business management methods are not built with interoperability and global data management in mind. Therefore, we need to make data interoperable for DT to perform the necessary prescriptive and predictive analyses. This keynote can be summarized as follows: (1) it will attempt to link existing work and examine the barriers that currently prevent further improvements in DT due to current methodological and technological limitations, and (2) it will propose a conceptual framework that must be overcome to achieve interoperability between EIS in the short and long term for better integration in DT. It thus led to the use of the Model Driven Interoperability System Engineering (MDISE) framework, which capitalizes on enterprise interoperability research. (3) The study will show how the use of simulation, distributed simulation, and co-simulation can support model-based DT approaches in the journey from concepts to technical deployment. In detail, it will focus on how the Business Process Model and Notation (BPMN) standard could be an interesting solution to define a DT execution scenario within a model-driven architecture approach. Specifically, we will present how to support the execution process modeling phase of an HLA-based DT to explicitly design the desired steps of orchestration between distributed HLA federates through the interpretation of a business process diagram.

drapeau FR  "Approche guidée par le modèle des jumeaux numériques"

Plus que jamais, les entreprises jouent sur le même terrain avec des concurrents et des partenaires qui affinent et adaptent fréquemment leurs offres aux clients. Pour rester à jour, les entreprises intègrent de plus en plus de données, aidées en cela par l'essor du jumeau numérique (DT), désormais concret. Cependant, dans ce contexte, les systèmes d'information d'entreprise (SIE) atteignent une limite dans la collecte et l'exploitation des données car les méthodes de gestion des entreprises ne sont pas construites dans une optique d'interopérabilité et de gestion globale des données. Par conséquent, nous devons rendre les données interopérables pour que DT puisse effectuer les analyses prescriptives et prédictives nécessaires. Cette présentation peut être résumée comme suit : (1) elle tentera de relier les travaux existants et d'examiner les obstacles qui empêchent actuellement de nouvelles améliorations dans la DT en raison des limites méthodologiques et technologiques actuelles, et (2) elle proposera un cadre conceptuel qui doit être surmonté pour réaliser l'interopérabilité entre les SIE à court et à long terme pour une meilleure intégration dans la DT. Elle a ainsi conduit à l'utilisation du cadre Model Driven Interoperability System Engineering (MDISE), qui capitalise sur la recherche sur l'interopérabilité des entreprises. (3) L'étude montrera comment l'utilisation de la simulation, de la simulation distribuée et de la co-simulation peut soutenir les approches de la DT basées sur les modèles dans le cheminement des concepts au déploiement technique. En détail, elle se concentrera sur la façon dont la norme BPMN (Business Process Model and Notation) pourrait être une solution intéressante pour définir un scénario d'exécution de la DT dans le cadre d'une approche d'architecture dirigée par les modèles. Plus précisément, nous présenterons comment soutenir la phase de modélisation du processus d'exécution d'une DT basée sur HLA pour concevoir explicitement les étapes souhaitées de l'orchestration entre les fédérés HLA distribués par l'interprétation d'un diagramme de processus d'affaires.