Aller au contenu principal

Politique égalité femme / homme

L’école a mis en place une politique de non- discrimination contre les femmes et en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes via une charte « égalité hommes-femmes », qui comporte les objectifs suivants :

  • nommer une personne référente qui coordonne et favorise les actions en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes : cette personne a été nommée ;
  • utiliser des outils de communication non sexistes, non discriminants, non stéréotypés : des recommandations rédactionnelles ont été diffusées au personnel en ce sens ;
  • faire et diffuser un état des lieux statistique sexué : cet état des lieux est effectué annuelle via le « bilan social » qui est discuté avec les organisations syndicales ;
  • organiser des actions de sensibilisation à l’égalité Femmes/Hommes auprès des étudiants comme du personnel : plusieurs actions sont menées en ce sens (cf. infra) ;
  • applique le plan d’égalité homme-femme de l’IMT.
  • prévenir toute forme de violence et de harcèlement : des actions de formation ainsi que des mécanismes de prévention ont été mis en place

Découvrir

L’IMT intègre la question de l’équité de rémunération entre les femmes et les hommes dans sa politique salariale (https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/egalite-professionnelle-discrimination-et-harcelement/article/l-egalite-professionnelle-femme-homme) avec l’application du plan d’égalité homme-femme.

Cela a permis de mettre en place un accompagnement dans les situations salariales nécessitant un rattrapage salarial depuis plusieurs années. Dans le cadre du bilan social annuel de l’IMT, l’école suit avec attention la répartition sexuée dans les différents métiers. A ce jour, il y a toujours un déséquilibre H/F dans les effectifs des cadres l’école ; néanmoins, le taux de femmes accédant au grade de professeur est légèrement supérieur à celui des hommes à l’école, ce qui est un point rare et positif pour la suite.

En application de sa politique et de la charte susmentionnée, l’école a mis en place un groupe de travail constitué d’étudiants, de membres du personnel et d’acteurs extérieurs pour travailler sur une feuille de retour pour promouvoir la parité et le métier d’ingénieur auprès des jeunes filles

En termes d’initiatives étudiantes, il est à noter qu’Ingénieurs Sans Frontières Alès a mis en place un pôle « FeminISF », qui a pour objectif de faire progresser la réflexion collective concernant la sous-représentation des femmes dans le milieu de l’ingénierie et de combattre le sexisme dans ce milieu. Le groupe est mixte et organise des débats, conférences et autres ateliers plus originaux (expositions, micro-trottoir…) pour réfléchir ensemble sur ces sujets importants.

En matière de communication, l’école souhaite favoriser la représentation égale des femmes et des hommes dans le langage écrit, sans pour autant complexifier à outrance la rédaction. La communication institutionnelle de l’école respecte les préconisations de la directive du 1er ministre relative aux textes officiels (https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000036068906) : privilégier l’emploi des mots épicènes (dont la forme ne varie pas selon le genre ; ex : « élève ») ou des mots englobants (ex : « corps professoral ») ou à défaut usage du féminin et du masculin par la double flexion (ex : « le candidat ou la candidate »), pas d’utilisation du point médian, accord en genre des noms de fonctions, grades, métiers et titres (ex : « professeure, présidente, chercheuse… »).

Enfin, il convient de rappeler que l’IMT et chacune des écoles appliquent les dispositions législatives et règlementaires en matière de congés maternité, paternité et parental

Date de création : 2017
Date de révision : juin 2021