Aller au contenu principal

FORUM ENTREPRISES : LE PARI GAGNANT D’IMT MINES ALÈS SUR LA REPRISE ÉCONOMIQUE

Entreprise/Entrepreneuriat

Mardi 9 novembre, de 9h30 à 17 heures, au Parc des Expositions de Montpellier, la 17e édition du Forum Entreprises va accueillir quelque 160 entreprises pour 1000 élèves ingénieurs, jeunes diplômés et doctorants. Un chiffre en augmentation par rapport à l’édition référence de 2019 qui confirme l’engouement des professionnels pour la formule et surtout le caractère indépassable de l’échange direct.

Toutes les actualités

En juin dernier, au moment d’engager la prospection pour l’organisation de la 17e du Forum Entreprises, l’objectif d’IMT Mines Alès était de faire aussi bien qu’en 2019. Une gageure dans le contexte toujours pesant de la crise sanitaire et l’incertitude de la reprise économique. Six mois plus tard, l’objectif est dépassé et le pari sur le présentiel en passe d’être gagné. Mardi 9 novembre, sur les 5 000 m2 du parc des expositions de Montpellier, à côté des espaces réservés aux mini-conférences et à la restauration, environ 110 stands pour 160 entreprises - grands groupes, PME et TPE - vont être implantés.
Soit 15 stands et 30 entreprises supplémentaires venues à la rencontre des élèves et des jeunes diplômés. Excellente nouvelle pour IMT Mines Alès et sa partenaire l’École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM). Et surtout pour les 1 000 élèves qu’elles représentent à elles deux (700 pour IMT Mines Alès, 300 pour l’ENSCM). Pour eux, une occasion unique de découvrir voire d’intégrer le monde de l’entreprise ; pour les entreprises, une vitrine idéale et accessible. Pour tous, les retombées espérées d’une opération séduction sincère et l’envie d’un retour à la normale qui valide les choix d’IMT Mines Alès.

Les entreprises soucieuses de leur “marque employeur”…

Sur la totalité des entreprises présentes sur le forum, deux secteurs ne cachent pas leur besoin urgent de compétences : l’informatique et le BTP, confronté à un pyramidage désastreux et des départs loin d’être compensés par les arrivées. Si embaucher un jeune diplômé est un pari sur la durée parce qu’il ne sera pas opérationnel immédiatement et qu’il faudra le former - techniquement et à l’esprit d’entreprise -, c’est un pari qu’il faut faire. Et pour y parvenir, les entreprises savent qu’elles doivent désormais être “attirantes” pour la jeunesse.
« Les entreprises ont enfin compris qu’avant de s’engager quelque part, qu’il s’agisse d’un travail ou d’autre chose, la jeunesse d’aujourd’hui procède à une analyse plus globale. Il ne suffit plus d’être un grand nom de l’industrie pour attirer un jeune diplômé. Il faut plus que cela. L’approche philosophique, la question éthique, la préoccupation écologique et la dimension sociale sont les nouveaux critères d’une jeunesse qui inclut bien-être, engagement et accomplissement personnel dans sa recherche », confirme Jean Paradis, directeur adjoint au Développement économique d’IMT Mines Alès et organisateur du Forum Entreprises. Une "marque employeur” aussi importante aujourd’hui que le métier, l’évolution de carrière et la rémunération. Bien compris par les entreprises présentes et « cette prise en compte des aspirations de la jeunesse, c’est nouveau".

Une mine d’opportunités pour les élèves et pour les entreprises

Si côté école, cette prise en compte a déjà eu lieu, l’objectif primordial reste de former des « ingénieurs “bilingues” anglais-industriel ». Le Forum Entreprises se présente donc un formidable cours de travaux pratiques pour les élèves. « C’est pourquoi le pari du présentiel était si important. Dans ce secteur d’activité, nous sommes arrivés aux limites du distanciel. On a besoin de la rencontre, de l’échange, de l’expression corporelle…. Des deux côtés, c’est vraiment une opération séduction et ça marche beaucoup moins bien à distance. »

Des échanges constructifs entre les écoles et le monde industriel

Cette journée, commune aux 3 années de l’école, permettra aussi à de jeunes diplômés et des docteurs et chercheurs d’IMT Mines Alès, en début ou en fin de thèse, de rencontrer des industriels qui évoluent dans leur domaine d’expertise. Une délégation d’IMT Mines Albi, organisatrice d’un forum entreprises au sein de son école, a été conviée. Enfin, des rencontres interentreprises et des échanges entre les entreprises, les équipes de direction (études, recherche, développement économique…) des écoles et l’amicale des anciens élèves sont attendues où pourront librement s’exprimer les besoins des uns et les attentes des autres…
Dernier point : aucun rendez-vous pris en amont mais le champ laissé libre à l’aléatoire, l’instantané, l’inattendu de la rencontre. La 17e édition du Forum Entreprises organisé par IMT Mines Alès marque bien un retour réel et confiant à la normale.

La manifestation est organisée dans le respect des gestes-barrières et le pass sanitaire est obligatoire pour y accéder.