Aller au contenu principal

IMT Mines Alès crée le laboratoire «Polymères Composites et Hybrides» dédié aux matériaux éco-responsables et durables

Recherche et Doctorat
Toutes les actualités

Les travaux de recherche effectués dans les laboratoires d’IMT Mines Alès sont résolument orientés vers les besoins de la société. Le défi de proposer des solutions innovantes et de faire progresser la science et ses applications lui impose de rester constamment au plus haut niveau d’expertise. Pour optimiser son potentiel de recherche dans un environnement en permanente évolution, IMT Mines Alès structure ses forces de recherche autour de nouveaux laboratoires. Pour les matériaux éco-responsables et durables,ce sera le laboratoire «Polymères Composites et Hybrides».

Le tout nouveau  laboratoire  «Polymères  Composites  et Hybrides» d’IMT Mines Alès est  spécialisé dans  le  domaine de l’amélioration de la durabilité  des éco-matériaux et du traitement  des  déchets plastiques et composites. Sa préoccupation  est  de réduire l’empreinte environnementale des matériaux, en remplaçant les matériaux  classiques,  souvent  issus  du  pétrole,  par  des  éco-matériaux  (matériaux  bio-sourcés  ou issus  de  matières  recyclées). Les  recherches sur  le traitement  des  déchets explorent  quant  à  elles différentes voies telles que la réutilisation des matières, le compostage et la biodégradation. «Notre   ambition est  d’être   utiles,   éco-responsables   et   innovants»précise Pr. Laurent   Ferry, directeur  du  laboratoire.«Aujourd’hui les plastiques sont fréquemment pointés du doigt car ils constituent  une  source  de  pollution  de  notre environnement  et  ils  contribuent  aux  émissions  de CO2.En  tant  que  chercheurs,  nous  prenons  ces  problèmes  à  bras  le  corps.  Ainsi,  nous  étudions  les possibilités  de  recycler,  valoriser  les  déchets  existants,et  nous  développons  de  nouveaux  matériaux respectueux de l’environnement, dont on pourra contrôler la fin de vie, sans pour autant perdre en performances. »Les champs d’application des matériaux étudiés sont multiples (bâtiment, transport, énergie, santé, environnement, mode, etc.). Le laboratoire est structuré en quatre axes de recherche:

  • Biomasse  et  matériaux  biosourcés,dont l’objectif est de de  développer  des  matériaux  à base de matières renouvelables en utilisant des procédés durables;
  • Durabilité  et  recyclage  des  matériaux,qui  s’intéresse  au  cycle  de  vie  des  matériaux polymères et composites et plus particulièrement à l’évolution des propriétés fonctionnelles en cours d’utilisation dans des conditions sévères et complexes et le design de nouvelles fonctionnalités pour un second cycle de vie;
  • Ingénierie  des  surfaces et  interfaces,dont  le  but  est  de  comprendre  et  maitriser  les phénomènes  aux  surfaces  et  interfaces  dans  le  but  de  développer  des  matériaux  à  surfaces fonctionnelles
  • Comportement  au  feu  et  dégradation  thermique, qui vise  à  comprendre  et améliorer  le comportement  au  feu  des  matériaux  polymères  à  travers  notamment  le  développement  de systèmes  retardateurs  de  flamme  et  la  compréhension  des  phénomènes  de  combustion  en relation avec la structure des matériaux.

Evalués en 2020 par l’HCERES (Haut  Conseil  de  l'évaluation  de  la  recherche  et  de  l'enseignement supérieur), les résultats des enseignants-chercheurs d’IMT Mines Alès composant le laboratoire PCH ont  été  jugés  excellents  notamment aux plans de  la  production  scientifique, de  la  recherche partenariale avec  les  entreprises  ou  encore de la  formation  de  doctorants. Le  projet scientifique présenté  pour  la période  quinquennale qui s’ouvre a été  apprécié très  favorablement et  encouragé par le comité d’évaluation.«Le  lancement  de  ce  laboratoire est très enthousiasmant pour l’école», déclare  Pierre  Perdiguier, directeur de l’école (pi) et directeur de la recherche.«Il repose sur une expertise très forte de notre école dans le domaine des matériaux innovants et écologiques. Au-delà de son intérêt pour la science et  la  formation  des  ingénieurs,  ses  applications  pour  la  transition  écologique  de  la  société  sont évidents. »

En savoir plus sur le laboratoire PCH: https://www.imt-mines-ales.fr/recherche-doctorat/les-unites-de-recherche/pch
Consulter le rapport d’évaluation du laboratoire PCH par le HCERES: https://www.hceres.fr/fr/rechercher-une-publication/pch-polymeres-composites-hybrides